Pied du Jura a pris sa revanche, avec les intérêts

Pied du Jura a pris sa revanche, avec les intérêts

Johann Späni est quelqu’un de foncièrement gentil, mais qui a de la mémoire. Les conditions de son départ de Bavois, cet été, ne lui ont pas plu à 100% et, forcément, avoir raté son retour aux Peupliers, le 3 novembre, l’a un peu embêté. Ce soir-là, en championnat de 2e ligue, son FC Pied du Jura s’est incliné 3-0 et les premiers embêtés ont été ses joueurs, qui auraient bien aimé lui offrir ces trois points-là. L’ancien défenseur du FC Bavois est trop poli et trop bien éduqué pour le dire en public, mais il aurait aimé, c’est certain, gagner ce match-là pour prouver certaines choses à certaines personnes, disons. Le fait que le match ait été renvoyé et joué un soir de semaine a contribué à faire monter une certaine tension, laquelle est finalement retombée, Bavois n’ayant aligné qu’un joueur de la première équipe ce soir-là (Renatus). Mais bref, il y avait de la revanche dans l’air, ce mercredi à Pampigny pour ce 8es de finale de Coupe vaudoise.

Un doublé d’Adrien Fuchs, comme un symbole

Le résultat? Ses joueurs ont fait plaisir à Johann Späni, en s’imposant avec la manière, en remboursant leur dette du championnat, avec les intérêts. Ils en avaient pris trois en championnat? Ils en ont mis quatre en Coupe, comme pour s’excuser auprès de leur coach. Et, ironie de l’histoire, les deux premiers buts ont été marqués par Adrien Fuchs, ancien joueur de Bavois et ancien coéquipier de Johann Späni à l’époque… Dire qu’il y avait de l’énervement mercredi à Pampigny est faux: mais dire que Pied du Jura voulait absolument gagner et marquer le coup est juste. Cela a été fait.

Cohésion et esprit d’équipe

Le club de Pampigy, Colombier, Apples et Ballens aime la Coupe vaudoise et la prend à coeur. Ainsi, Johann Späni n’a pas trop fait tourner son effectif, même si le jeune gardien Loïc Lambelet a été titularisé, en lieu et place du titulaire habituel Julien Bauer. Et le jeune homme a été parfait, réussissant un blanchissage, ce qui a évidemment fait plaisir à tout le monde. Il faut dire que Pied du Jura, on le sait, est un club à part. Généralement très peu actif sur le marché des transferts (une seule arrivée cette saison, Alan Späni), « PdJ » compte sur l’esprit d’équipe et la solidarité pour faire la différence. Et ça marche: la cohésion est une réalité et on peut même constater que cinq Fuchs arrivent à cohabiter avec Lecocq, ce qui n’est quand même pas une évidence dans tous les poulaillers.

22 buts en cinq matches, mais seulement huit points

Bref, Pied du Jura est un club réjouissant dans le petit monde du football vaudois et est en train de remonter la pente après un été compliqué. Il a fallu s’adapter à un nouvel entraîneur, après les belles années passées par Bruno Chappuis, et l’amalgame est en train de prendre. Lors de ses cinq derniers matches de championnat (si l’on enlève le couac à Bavois), l’équipe de Johann Späni a marqué 5 fois (à Champvent), 3 fois (face à Aubonne), 6 fois (face à Donneloye), 4 fois (à Morges) et 4 fois (face à Grandson)! Cette série folle n’a donné « que » huit points en cinq matches, malgré 22 buts marqués!

Un dernier match dimanche à Saint-Prex

Pied du Jura est ainsi parfois mal payé de ses efforts, mais entend bien finir en beauté ce dimanche, sur le terrain d’Amical Saint-Prex. Attention, la troupe de Mario Chedly est prévenue: Pied du Jura est chaud et, surtout, connaît le synthétique de Marcy pour y avoir joué contre Grandson la semaine dernière. Et comme Amical (2e) est aussi très en forme, l’affrontement risque d’être beau à voir ce dimanche à 14h30. Surtout que Pied du Jura doit absolument gagner pour espérer passer l’hiver en dessus de la barre. Sur ce qu’elle a montré ces dernières semaines, cette équipe le mérite.

Le tableau des 8es de finale

Pied du Jura (2e) – Bavois II (2e) 4-0

Haute-Broye (3e) – Pully (2e)
Date à définir

———————————————–

Gingins (3e) – Renens (3e) 1-2

Bex (2e) – Amical Saint-Prex (2e) 4-2

———————————————–

Villeneuve (4e) – Donneloye (2e) 1-4

Aigle II (2e)  – Grandson-Tuileries (2e) 2-1

———————————————–

La Sallaz (2e) – Chêne Aubonne (2e) 3-4

Stade-Lausanne-Ouchy II (2e) – ES Malley (3e) 0-2

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*