Malley finit son année de la plus belle des manières

Malley finit son année de la plus belle des manières

Romanel (3e ligue), LUC-Dorigny (2e), Poliez-Pittet (4e) et Stade-Lausanne-Ouchy II (2e ligue), voilà le tableau de chasse de l’ES Malley en Coupe vaudoise cette saison. Les Stelliens sont qualifiés pour les quarts, où ils se déplaceront sur le terrain du FC Chêne Aubonne au printemps, pour une affiche qui promet déjà beaucoup. Car l’ES Malley, cette saison, c’est du costaud. Du très costaud même, puisqu’aucune équipe ne leur a résisté, que ce soit en Coupe vaudoise ou en championnat, Le bilan? Quinze matches, quinze victoire. Propre.

Premiers au fair-play aussi

Mieux, l’équipe de Himë Berisha est tout simplement première de son groupe également au fair-play! Difficile d’imaginer saison plus parfaite pour l’instant. Avec huit points d’avance sur Gingins (3e) et une grande stabilité à venir cet hiver, Malley peut d’ores et déjà réserver son billet pour les finales de juin prochain. Tout comme le FC Renens, Malley vise le doublé Coupe et championnat, mais disons que les pensionnaires du Bois-Gentil ont moins mis les moyens que ceux du Censuy. Edin Becirovic, cet été, a dû construire en partant de pas grand-chose et son équipe a, pour l’instant, un vécu moindre que celle de Himë Berisha.

Un doublé pour Daniele Kilinc

Car l’entraîneur kosovar de Malley, arrivé cet hiver, a déjà pu mettre sa patte sur l’effectif, composé de beaucoup de joueurs issus des juniors. Il y a Toumi Trabelsi et Mourad Boutafenouchet, les tauliers, qui ne sont pas gratuits. Mais pour le reste, Malley a déjà construit un esprit d’équipe qui lui permet de jouer les premiers rôles, dans une atmosphère impeccable. Cela s’est encore vu ce dimanche, sur le terrain synthétique de Vidy. Face à une bonne équipe de Stade-Lausanne-Ouchy II, le combat a été intense, disputé. Mais au final, c’est l’équipe de 3e ligue qui en est sortie vainqueur, grâce à un doublé de Daniele Kilinc en deuxième mi-temps. Malley, c’est à relever, n’a encaissé aucun but lors de ses cinq derniers matches! De quoi ravir Toumi Trabelsi, le patron de la défense, l’homme qui dort mal quant Malley gagne mais prend un but…

Un projet sur le long terme

Malley a donc éliminé une deuxième équipe de 2e ligue cette saison et ce n’est pas un hasard. Après des années de descente, voilà le club du Bois-Gentil en train de remonter la pente. Et ce n’est sans doute qu’un début, car de grandes choses attendent sans doute cette équipe. Tant que Himë Berisha sera à sa tête, ce qui est bien parti pour être le cas de longues années, et que le comité en place continue son excellent travail, alors Malley va revivre des jours heureux. Loin des années Mann, où l’argent tombait des arbres dans la poche des joueurs, mais en profitant de sa formation et de la compétence des hommes en place. C’est un autre modèle, mais quand il est bien appliqué il fonctionne tout aussi bien.

Le tableau des 8es de finale

Pied du Jura (2e) – Bavois II (2e)
Mercredi 16 novembre

Haute-Broye (3e) – Pully (2e)
Date à définir

———————————————–

Gingins (3e) – Renens (3e) 1-2

Bex (2e) – Amical Saint-Prex (2e) 4-2

———————————————–

Villeneuve (4e) – Donneloye (2e) 1-4

Aigle II (2e)  – Grandson-Tuileries (2e) 2-1

———————————————–

La Sallaz (2e) – Chêne Aubonne (2e) 3-4

Stade-Lausanne-Ouchy II (2e) – ES Malley (3e) 0-2

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*