Lonay a la réussite du leader

Lonay a la réussite du leader

Des entraîneurs qui discutent longuement après le match en toute amitié, des joueurs qui se connaissent et s’apprécient, un joli soleil automnal, une centaine de spectateurs et un bon arbitre, tout à fait dans l’esprit de la rencontre: c’est peu dire que le choc au sommet du groupe 1 de 4e ligue a été agréable à suivre, dimanche matin à Apples. Lonay, le leader, a souffert, mais a fini par s’imposer face à une très belle équipe de Pied du Jura II, qui a tenu le 1-1 jusqu’à la 70e et aurait largement pu l’emporter. Cela s’appelle avoir la réussite du premier et Serge Limat, entraîneur heureux, ne s’en cachait pas.

Lonay comptait 7 victoires et un nul avant de rencontrer coup sur coup ses deux poursuivants

Car oui, ce match aurait largement pu basculer du côté des hommes de Pascal Bordet, qui ont eu l’immense mérite de proposer un jeu de qualité tout le long de la partie. Même menés 0-1 quasiment d’entrée face au leader, ils ont présenté un jeu collectif de qualité. Ce match avait une certaine importance, puisque la II de Pied du Jura (3e) pouvait revenir à hauteur de son adversaire du jour en cas de victoire. Un vrai match à six points et le premier de deux tests importants pour le FC Lonay IA, qui comptait 7 victoires et un nul avant cette partie. L’équipe des frères Prior doit en effet, hasard du calendrier, rencontrer ses deux prétendants les plus sérieux lors des deux dernières journées! Ce sera le cas également l’été prochain et le cas échéant, ce sera un très bon échauffement pour les finales. Il y avait donc ce match à Apples à négocier face au 3e, avant d’accueillir Gimel-Bière (2e) dimanche prochain à Lonay. En ayant remporté le premier de ces deux chocs, Lonay s’est offert une jolie balle de break: en battant Gimel, Serge Limat et ses joueurs compteraient alors six points d’avance sur Pied du Jura et sept sur Gimel. Ils auraient alors déjà un pied en finales.

Lonay ouvre la marque d’entrée

On n’en est pas encore là? C’est vrai, d’autant que les joueurs du FC Lonay IA ne pourront pas s’appuyer sur le match de dimanche pour convaincre qu’ils sont un leader indestructible. Car dans le jeu, ils ont été mis en difficulté par un FC Pied du Jura II très entreprenant. Les visiteurs ont pourtant ouvert la marque par Paolo Hagen, bien servi par José Antonio Abreu. Le coup de tête de Hagen touchait le poteau de Lucas Panchaud, mais entrait. 0-1, à la 12e! Les débats étaient ensuite équilibrés, jusqu’au coup de canon de Florian Golay pour le 1-1.

Le coup-franc magnifique de Florian Golay

Le latéral gauche envoyait en effet un missile de 25 mètres dans la lucarne de Denis Prior, mais on rassure le gardien de Lonay: aucun gardien n’aurait sorti cette frappe dans tout le canton de Vaud, même Thomas Castella, Mickaël Castejon ou Johnny Leoni! Le coup-franc du numéro 19 de Pied du Jura était d’une pureté et d’une précision telles qu’il était tout simplement inarrêtable. 1-1 à la pause, donc, au terme d’une première période très rythmée, entre deux belles équipes.

José Antonio Abreu fait la différence pour Lonay

Pied du Jura revenait bien mieux des vestiaires et se créait plusieurs opportunités, sans que l’une d’entre elles puisse toutefois être qualifiée de gigantesque. Enfin, si, une. A la 60e, le coup-franc de Florian Golay était dévié par un défenseur de Lonay sur le poteau, avant de sortir en corner. Cette action-là avait clairement le poids du 2-1, et était la plus remarquable d’une série d’offensives. Plus que d’un pilonnage en règle des buts de Denis Prior, il s’agissait d’une domination et d’une menace constante, par vagues. Mais un homme allait faire la différence de l’autre côté du terrain, comme souvent Son nom? José Antonio Abreu. La principale arme offensive des visiteurs testait une première fois Lucas Panchaud à la 70e (bon arrêt), avant de le faire plier à la 78e, après s’être infiltré plein axe. Le plus rageant? Pied du Jura a eu une occasion par Florian Vial quelques secondes auparavant… Sur la rupture, Abreu s’en allait inscrire le 1-2, avant que Stéphane Cretegny (1-3, 88e) et Vincent Klaus (1-4, 90e) ne donnent une allure plus sévère au score.

Quand la baraka est là…

Avec ces trois points, Lonay fait donc une superbe opération et peut se satisfaire d’une chose: même en ne livrant pas leur meilleur match de la saison, les joueurs de Serge Limat gagnent. Cela s’appelle la réussite du leader. Tant qu’elle est là, rien de bien méchant ne peut arriver… Au contraire, on aurait plutôt tendance à penser que de belles choses attendent le FC Lonay dans les mois à venir.

Ils ont dit à Footvaud.ch

Pascal Bordet, entraîneur de Pied du Jura II

Les gars sont très déçus, il y a énormément de frustration. Je les comprends bien sûr, mais je viens de leur dire que cette défaite ne devait pas faire oublier tout ce qu’on a fait de bien durant ce premier tour! On n’a perdu que deux fois, face à Gimel-Bière et face à Lonay, les deux premiers du classement. Et les deux fois, on aurait mérité mieux… Aujourd’hui, si on met le 2-1, comme on a eu les opportunités de le faire, le match aurait pu tourner en notre faveur. Après, on prend ce 1-2, on se découvre et on prend les deux derniers buts en fin de match. Les gars ne sont pas contents d’en avoir pris quatre, mais c’est anecdotique et je n’ai pas envie de laisser la frustration l’emporter. J’ai un super groupe, composé de gars qui ont envie, qui sont très jeunes. Notre objectif, c’est de monter en 3e ligue dans les deux ans, mais on aimerait bien sûr disputer les finales cette saison. C’est un but assumé, les joueurs le savent et ils ont envie d’y arriver. Il nous reste un dernier match à bien négocier, contre Terre Sainte III, pour rester tout en haut. On visera les trois points et on se reposera un peu avant d’entamer une préparation hivernale qu’on espère fructueuse.

Serge Limat, entraîneur du FC Lonay IA

Si on a eu la réussite du leader? Oui, on peut le dire. On peut perdre ce match la même chose, même si on a eu les meilleures occasions. Dans le jeu, on était un peu en dessous. Pourquoi? Parce que Pied du Jura nous a mis en difficulté! Jouer contre eux est toujours difficile pour nous, même sur notre terrain de Lonay. Ce sont toujours des matches engagés lors desquels on a de la peine à développer notre jeu. Ils sont agressifs, ne nous laissent pas jouer au ballon et cela ne nous convient pas. Aujourd’hui, on s’en sort bien, et on prend un peu d’avance en tête avec le match nul de Gimel-Bière. Tant mieux, mais la route est encore longue. De toute façon, notre philosophie est claire, on va continuer à intégrer des jeunes, que l’on monte ou pas. Le prochain match face à Gimel? Un gros choc! Ce ne sera pas facile, on le sait, mais on se réjouit de ce match, lors duquel on espère un large soutien. Notre fan’s club sera présent, et on va tout faire pour leur offrir la victoire. On a déjà offert le titre de champion d’automne à notre président pour ses 40 ans, c’est déjà une réussite (rires).

Les hommes du match

Florian Golay pour son coup-franc en pleine lucarne, absolument magistral, et pour son activité. Le latéral gauche du FC Pied du Jura II a de belles qualités, c’est une évidence qui saute aux yeux. Le gardien Lucas Panchaud a permis à son équipe de rester dans le match et a été malchanceux dans les dernières minutes, encaissant des buts qu’il ne méritait pas.

Du côté de Lonay, belle performance de José Antonio Abreu. Il a été une menace constante sur son côté gauche et a offert la victoire à son équipe, prenant ses responsabilités à un quart d’heure de la fin. Un joueur très intéressant, tout en percussion et en vitesse. Le capitaine Romain Prior est un très bon footballeur, au toucher de balle soyeux. Il peut créer une occasion sortie de nulle part sur une inspiration, un décalage, une inspiration, et il l’a prouvé dimanche à Apples.

Les prochains rendez-vous

L’US Terre Sainte III (10e) accueillera Pied du Jura II le dimanche 9 novembre, à 15h, à Mies. Même jour, même heure, gros choc En Farclay. Lonay recevra le FC Gimel-Bière (2e).

FC Pied du Jura II – FC Lonay IA 1-4 (1-1)

Buts: 12e Hagen o-1; 34e F. Golay 1-1; 78e Abreu 1-2; 88e Cretegny 1-3; 90e Klaus 1-4.

Arbitre: M. Sébastien Cherpit.

PDJ: Panchaud; Joseph, Pillon, Humbert, F. Golay; D. Allan, Gasser, Gruaz, P. Allan; R.Vial, F. Vial.

Sont entrés en jeu: Fiechter, L. Favre, Bonard et Perrinjaquet.

Entraîneur: Pascal Bordet

Lonay: D. Prior; Müller, S. Prior, Lagrive, Borboën; Friedrich, R. Prior, Hagen, McDonald, Abreu; Cretegny.

Sont entrés en jeu: Pattschuli, Klaus et Siegfried.

Entraîneur: Serge Limat

Terrain des Planches, Apples

Categories: 4e ligue, FC Lonay

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*