Le Stade Nyonnais accueille Gentian Bunjaku

Le Stade Nyonnais accueille Gentian Bunjaku

C’est fait, c’est officiel, c’est signé. Gentian Bunjaku sera un joueur du Stade Nyonnais dès ce deuxième tour. « Oui, il est parti de Dardania, vous pouvez l’annoncer », confirme Admir Bilibani. Le numéro 10 du club albanophone de Lausanne a rendu ses affaires avec un petit peu de tristesse, lui qui est très attaché au drapeau orné de l’aigle. Quitter Dardania n’est pas facile pour lui et il ne l’aurait sans doute pas fait pour un club de même niveau. Il a eu des approches, pourtant, cet hiver, lui qui a marqué 22 buts pour Dardania durant l’année 2015 (10 au printemps, 12 à l’automne). Des statistiques qui ont attiré le regard d’équipes de 2e ligue inter et de 1re ligue, mais aussi de Promotion League. Carouge aurait pu le convaincre, mais c’est bien à Nyon que l’attaquant a décidé de s’engager. Fidèle à ce qu’il nous a dit en septembre dernier lorsque nous étions allé à sa rencontre (lire ici), « Genti » a fait le choix du niveau de jeu plutôt que de l’argent. Cette donnée-là l’intéressera peut-être plus tard, mais, pour l’heure, il veut simplement construire sa carrière de la manière la plus cohérente possible. Nyon, deux échelons plus haut que Dardania, est une étape intelligente.

Gagner en constance, le mot d’ordre

« J’ai beaucoup aimé la façon dont M. Bichard m’a parlé. Il ne parle que de football, que de jeu et de progression. C’est tout à fait mon optique. J’ai eu d’autre propositions de clubs, que je souhaite remercier, mais c’est à Nyon que j’ai envie de faire évoluer mon jeu », confirme l’attaquant, qui sait qu’il a tout à prouver. Son désormais ancien entraîneur Admir Bilibani croit à sa réussite, mais le met toutefois un peu en garde: « Gentian a toutes les qualités. Quand il m’a dit qu’il partait à Nyon, je lui ai souhaité bonne chance. On ne peut pas retenir un joueur qui veut aller plus haut. Il peut y arriver, car il a la bonne mentalité et le jeu pour s’imposer. Mais attention, il arrive dans une structure plus professionnelle que Dardania, avec plus d’entraînement, mais aussi des meilleurs défenseurs en face, des gars plus intelligents qu’en 2e ligue inter. Il doit gagner en constance. En 2e ligue inter, il peut sortir du match un moment, parce qu’il fait la différence plus tard. En Promotion League, il devra être tout le temps à fond. Cela, il doit le travailler. »

Sébastien Bichard: « Il a tout pour y arriver »

Sébastien Bichard sait tout cela, lui qui a supervisé l’attaquant à plusieurs reprises au premier tour: « Il était au dessus du lot en 2e ligue inter, mais là, c’est autre chose. Si je l’ai choisi, c’est parce que je vois bien qu’il a tout pour y arriver, y compris l’envie, ce qui est très important. Chez nous, il ne devra pas surjouer, mais simplement travailler, toujours plus fort. C’est un garçon humble, qui veut progresser et tracer sa route. Il est imposant, il a une belle technique, de la présence. Je crois en lui. Il a tout à fait sa place au Stade Nyonnais aujourd’hui, mais c’est sur le terrain que tout se joue. » Une nouvelle aventure commence pour Gentian Bunjaku. A lui de tout faire pour qu’elle soit belle.

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*