Le FC Lonay est bien protégé

Le FC Lonay est bien protégé

Bien sûr, on pourrait parler ici de Denis Prior et de David Fiol, les deux gardiens de la IA de Lonay (4e ligue), mais qu’ils nous pardonnent tous deux: le sujet de cet article est le portier de la IB, Adrien Gremay. Celui-ci a en effet réalisé un match de folie mardi sur le terrain du FC Tolochenaz, sauvant le point du match nul pour son équipe (2-2). Il n’est pas le premier gardien à faire un bon match en 4e ligue? D’accord. Mais sachant qu’il a fêté ses 16 ans le 26 août dernier, l’histoire devient un peu plus sérieuse. Avec calme et maturité, le jeune gardien a livré un match de patron mardi, s’attirant même les compliments du banc de « Tolo ». « Mais c’est Petr Cech aux buts ou quoi? On va quand même en marquer un, non? », se sont inquiétés les remplaçants du club local, alors que leurs attaquants butaient sur l’adolescent en face d’eux (et vendangeaient aussi pas mal, soyons honnête).

Son père Stéphane était lui aussi gardien

Le jeune gardien a de qui tenir, puisque son paternel n’est autre que Stéphane Gremay (48 ans), ancien portier de bon niveau régional et actuel entraîneur des gardiens de la IA. Il ne voit donc pas son fiston au quotidien sur les terrains, vu que la IA et la IB sont deux entités bien séparées à Lonay, mais nul doute que le soir, à la maison, les conseils paternels se transmettent bien. En tout cas, vu les performances du gamin, les buts du FC Lonay seront bien gardés dans les années qui viennent.

Un penalty détourné, la reprise avec!

Mardi, le jeune Adrien a réalisé un très bel exploit à la 77e, alors que le score était de 2-2. Le penalty de la gagne pour Tolochenaz n’était pas si mal tiré, mais il a choisi le bon côté et a repoussé le ballon sur le côté. La reprise à bout portant était inévitable, le but aussi, mais il s’est relevé et a pu contrer également le deuxième ballon! Les joueurs, le banc et le staff de Tolochenaz pouvaient se prendre la tête à deux mains: ils se sont fait barrer la route de la victoire par un jeune homme qui n’a le droit de conduire un scooter que depuis une semaine. Et en plus, il avait déjà failli sortir le premier penalty du match, touchant le ballon, mais sans le détourner en dehors du but. « J’avais encaissé 8 penaltys en matches de préparation et en championnat, je voulais absolument en sortir un! J’ai failli sur le premier et j’ai réussi sur le deuxième », souriait après coup le héros du soir.

Lonay IB toujours invaincu après quatre journées

La IB de Lonay, qui est en réalité la deuxième équipe, mais qui joue dans la même ligue que la première, a ainsi pu conserver son invincibilité dans ce championnat de 4e ligue, groupe 2. Avec une victoire et trois nuls, le bilan est satisfaisant, sachant que les finales sont plutôt l’objectif de la IA. Cette équipe de copains, à la bonne ambiance, veut progresser et jouer son rôle de IB de la meilleure des façons possibles. Ce qu’elle fait à merveille en ce début de championnat.

Le coup est encore jouable pour « Tolo »

Tolochenaz, de son côté, a moins d’ambitions que la saison dernière. « On voulait vraiment faire les finales il y a quelques mois, mais on a échoué. On vise moins haut cette année, tout en conservant de l’ambition », explique Jérémy Bachmann, le président de 24 ans (lire son portrait ici). Avec 7 points en 4 matches, le coup est encore largement jouable dans un groupe très ouvert et qui ne compte que quatre équipes-fanions (Tolochenaz, Etoy, Club Lusitano Gland et Hermandad APN). Et si c’était l’année où il ne le disait pas trop fort que « Tolo » atteignait son objectif? Après tout, les attaquants du FCT ne tomberont pas chaque semaine sur un jeune talent de 16 ans qui sort tout…

Categories: 4e ligue, FC Lonay

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*