Un immense sentiment de frustration

Un immense sentiment de frustration

La déception est gigantesque. Même les moins motivés, ceux qui ne savaient pas vraiment où ils mettaient les pieds, ont éprouvé un très grand sentiment de tristesse, dimanche à 11h45 à Colovray. Car oui, Vaud, qui avait la meilleure équipe sur le papier, s’est fait éliminer de l’UEFA Regions Cup. Contrairement à l’édition 2015, lors de laquelle Vaud avait représenté la Suisse, cette fois, ce sera sans aucun doute le Tessin qui s’envolera pour la phase préliminaire de cette compétition avec le maillot rouge à croix blanche. Sur le papier, la sélection vaudoise avait tout pour bien faire. Sur le terrain, elle a perdu, sans aucune discussion possible.

Un premier match ultra-dominé face à Neuchâtel

Tout avait bien commencé, pourtant, avec une victoire très nette face à Neuchâtel. Très nette, avec un 1-0 final? Oui. Les joueurs de Jean-Daniel Tharin et Jean-Philippe Karlen ont copieusement dominé une équipe neuchâteloise qui n’a passé le milieu de terrain que deux fois, ou trois si l’on est généreux. Sinon, Vaud a tiré au but plusieurs dizaines de fois, l’emportant grâce à une magnifique frappe enroulée de Juan Manuel Parapar, l’ancien joueur d’Azzurri, qui vient de signer à Guin. Ce petit but a suffi, et Valentin Dupuis, Lyazid Brahimi, Aziz Demiri et tous les autres n’ont ainsi pas eu à regretter les occasions ratées. Ludovic Zwahlen a quand même dû sortir deux jolies parades, sur les deux seules occasions neuchâteloises, mais au final, Vaud s’est imposé sans trembler une seule seconde. Les Neuchâtelois, qui comptaient surtout des joueurs de 2e ligue inter et 2e ligue, ont été vaillants, mais bien moins forts individuellement.

Match nul dans le choc au sommet

La sélection vaudoise, emmenée par des joueurs de 1re ligue et de haut de 2e ligue inter, s’est ainsi offert une véritable finale avant l’heure face à Genève. Ce match-là a été plus équilibré, Vaud menant deux fois au score grâce à un coup-franc et à un penalty de Muamer Zeneli, mais Genève est revenu les deux fois. Score final 2-2, malgré une légère domination vaudoise. La dernière journée allait donc être décisive, Vaud et Genève comptant 4 points chacun et devant affronter respectivement le Tessin (3 points) et Neuchâtel (0 point).

 

Team Vaud vs Team Neuchâtel 1-0

 

Neuchâtel, un forfait pressenti depuis la veille

Mais là, coup de théâtre, Neuchâtel n’est pas venu! En fait, tout le monde l’avait deviné dès le samedi soir, puisque plusieurs joueurs avaient déjà prévenu que venir depuis Le Locle, La Chaux-de-Fonds, Colombier et Neuchâtel pour disputer 2×25 minutes sans enjeu pour eux ne présentait que peu d’intérêt. Ils ne sont donc pas venus et Genève l’a emporté par forfait. Soit.

Le Tessin l’a emporté grâce à ses contre-attaques

Vaud, dès lors, connaissait sa mission: l’emporter face au Tessin en prenant moins de quatre cartons jaunes, le classement se faisant au fair-play. Cela ne semblait pas impossible, mais les Tessinois, très solides en défense, l’ont emporté en contre, crucifiant deux fois Ludovic Zwahlen, de chaque côté de l’égalisation de Juan Manuel Parapar, encore lui. Un succès pas forcément mérité aux points pour les Italophones, mais qui ne se discute pas dans la réalité des faits. L’équipe qui gagne n’est pas celle qui a le ballon, propose du jeu et frappe au but: c’est celle qui marque le plus, c’est tout. Les Tessinois ont donc brisé le rêve des Vaudois, lesquels se sont retrouvés abattus sur la pelouse, sous le regard des Genevois réunis dans la tribune de Colovray, vainqueurs du tournoi sans jouer leur dernier match.

Le Tessin va l’emporter sur tapis vert

Mais Genève n’est pas sûr du tout d’aller représenter la Suisse en Moldavie, très loin de là. Les Genevois ont en effet fait jouer un milieu de terrain, Samuel Gomis, qui n’avait pas le droit d’être là. Le règlement est ultra-clair: un joueur doit évoluer depuis deux ans dans son association, ce qui n’est pas le cas du joueur de Lancy, qui était à Stade-Lausanne-Ouchy l’année dernière. Genève s’en est rendu compte, mais trop tard, essayant de le tracer d’une liste avant de le faire jouer quand même, en connaissance de cause. L’ACGF a une seule chance de s’en sortir: invoquer le fait que la Ligue Amateur avait validé sa liste au préalable, laquelle contenait le nom du milieu de terrain. Sur ce point-là, Genève a raison, mais l’ASF n’a pas d’autre choix que d’annuler le résultat de tous ses matches, tant le règlement est clair. Tous les participants l’avaient reçu et Vaud, par exemple, avait tracé trois joueurs de sa liste initiale (Hippolyte Réaut, Qendrim Makshana et Shqiprim Morina) justement en raison de ce point précis. L’ASF va statuer très vite, mais ne peut pas décider autre chose que de faire s’envoler le Tessin pour la Moldavie.

 

UEFA3

 

Les trois meilleurs Vaudois

Axel Danner, titulaire lors des trois matches, a été sans aucun doute le plus performant des 18 sélectionnés vaudois. Aligné comme latéral droit, le joueur de Stade-Lausanne-Ouchy a été tout simplement parfait, autant défensivement qu’offensivement. Très sûr techniquement, il a fait le boulot très proprement et a constamment apporté le surnombre en phase offensive, toujours à bon escient. Très fort. Gros tournoi également d’Esteban Rossé en défense centrale. On l’a même vu salir son short, lui qui finit en général les matches sans une tache d’herbe sur ses habits, et il s’agit bien là d’une preuve que l’enjeu était d’importance. Il a perdu un ballon chaud sur une relance ratée face à Genève, mais sinon, il a été parfait. Enfin, Ahmed Mejri a été brillant dans son rôle de numéro 10, protégeant bien ses ballons et orientant le jeu à bon escient. Il ne lui a manqué que la finition, mais ce n’est pas forcément ce que l’on attend d’un meneur de jeu.

Les résultats complets

Vaud – Neuchâtel 1-0
Genève – Tessin 1-0
Tessin – Neuchâtel 3-0
Vaud – Genève 2-2
Genève – Neuchâtel 3-0 forfait
Vaud – Tessin 1-2

 

UEFA1

Toutes les images du match contre Neuchâtel ici

Toutes les images du match contre Genève ici

Toute les images du match contre le Tessin ici

Categories: Divers

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*