Grünstern donne une leçon de réalisme à Echichens

Grünstern donne une leçon de réalisme à Echichens

D’où ça vient Grünstern? C’est quelque part en Suisse allemande, non? Voilà ce qu’on pouvait entendre au bord du terrain du Grand-Record ce dimanche 9 août, une date qui restera gravée dans les annales de l’histoire du football vaudois, puisqu’il s’agissait du premier match du FC Echichens en 2e ligue inter. La question posée ci-dessus est un brin ironique sachant que les adversaires du jour ont sûrement dû se poser exactement la même interrogation dès qu’ils ont vu que le petit club des hauts de Morges était leur premier adversaire pour ce championnat 2015-2016.

L’Etoile verte venue du lac de Bienne

Pour être tout à fait exhaustif, on signalera pour les moins férus de géographie que le FC Grünstern, l’Etoile verte, est le nom du club du village d’Ipsach, lequel se trouve sur la rive est du lac de Bienne. Une équipe bilingue et il n’y a donc pas eu de problème d’incompréhension à la buvette lorsqu’il fallait commander un croissant au jambon. D’un point de vue sportif, il n’y a pas eu de round d’observation durant ce match et les vingt-deux acteurs sont directement entrés dans le vif du sujet.

Une qualité de jeu impressionnante

Une première mi-temps rondement menée par le FC Echichens dans laquelle il n’aura manqué que le but aux joueurs d’Alain Gendron. Entre ouvertures et décalages millimétrés, une jouerie alléchante et des une-deux de toute beauté, Echichens aura impressionné durant ces 45 premières minutes de jeu. Hélas, une énième balle lancée en profondeur par la défense bernoise, passée au-dessus des défenseurs centraux, est venue  trahir l’excellente entame de match du FC Echichens (27e). Une balle magistralement interceptée par le centre-avant adverse, Nuzzolo, auteur pour le coup d’un superbe amorti en plein vol. Il finalisera ensuite son remarquable travail en trompant la vigilance du dernier rempart échichannais pas très inspiré dans sa sortie sur cette action. Rageant car ce but est inscrit totalement contre le cours du jeu et sur une des très rares velléités offensives du FC Grünstern.

Deux immenses occasions en première période

C’est bien connu, au football, dominer n’est pas gagné et quand on manque des occasions comme celles que les « Bleu-blanc » ont vendangé ce dimanche, cela ne pardonne pas! Contre un adversaire très solide et extrêmement bien organisé derrière, qui a complètement renoncé à produire du jeu, marquer rapidement devient une nécessité car cela oblige l’équipe a bouleverser son schéma de jeu et la faire sortir de son camp pour libérer des espaces. Entre la 20e et la 35e minute, les protégés d’Alain Gendron vont véritablement danser sur le ventre de leurs adversaires, sans pour autant concrétiser leurs occasions. Par deux fois, au moins, ils auraient mérité d’y arriver. Des erreurs de précision qui coûteront cher dans le décompte final. La bravoure du portier adverse assurera également l’inviolabilité des cages bernoises. La première mi-temps s’achève avec un sentiment mêlant frustration et espoir, car le score est aussi trompeur que le jeu développé a été très intéressant.

Un manque de précision fatal

La seconde période a été plus brouillonne et plus hachée, la fatigue commençant à se faire logiquement ressentir. Echichens se créera néanmoins encore quelques occasions, dont deux nettes pour recoller au score. Hélas pour les supporters locaux, une tête ou un pied adverse venait chaque fois contrer les incursions et les tirs de leur équipe de cœur. Les changements opérés par Alain Gendron durant cette seconde mi-temps n’influenceront pas le résultat final, même si on notera l’entrée en jeu intéressante d’un remuant Christopher Cibran en pointe, un nouvel atout offensif non négligeable pour la très jeune troupe échichannaise.

Grünstern sans la manière mais avec les trois points

Très solidaires derrière, les visiteurs réussiront à museler les productions offensives locales et à repartir de leur déplacement vaudois avec trois points dans leur escarcelle. On pourra toujours critiquer la manière, au final ce sont bien les Bernois qui auront raison puisqu’ils empochent les trois points de la victoire. Et c’est bien là le principal.

Oui, Echichens est au niveau!

Il était donc malheureusement écrit que pour son entrée dans une catégorie de jeu jamais atteinte auparavant, les hommes du président Manuel Choffat devaient débuter leur championnat par une défaite rageante, combinée à un jeu par moment chatoyant qui aura, en tous les cas, apporté une certitude: le FC Echichens a amplement justifié sa promotion montrant un niveau technique nettement supérieur à son adversaire. Il reste donc désormais à assurer la finalisation de tout le jeu produit en amont, dès le prochain match, à Bulle, sur le terrain d’un des favoris du groupe.

Il a dit à Footvaud.ch

Alain Gendron, entraîneur du FC Echichens

On ne doit pas perdre ce match! C’est frustrant, car même si on retiendra les excellentes choses montrées en première mi-temps, le résultat reste le même. On perd car on manque au moins trois énormes occasions qu’on ne peut pas se permettre de manquer. Contre un adversaire qui n’a absolument rien montré, on aurait dû gagner. Ce n’est que le début, il nous a manqué cette concrétisation, cette expérience et cette roublardise devant qui peuvent faire toute la différence.

Les hommes du match

Impressionnante, la prestation de Luis Salgado! Ce jeune défenseur a été en tout point irréprochable. Il allie à merveille sens du placement, anticipation et vivacité. Assurément, une recrue de choix pour les hommes d’Alain Gendron. Excellent match également des deux latéraux Mirsad Sakiri et Brandon Teixeira, toujours tournés vers l’offensive, précis dans leurs passes et très présents dans les duels, ils sont un atout prépondérant dans le jeu bien huilé du club de la Côte.

Un compte-rendu réalisé par Julien Marchionno

Les prochains rendez-vous

Echichens rejoue mercredi 19 août à 20h à Bulle, qui sortira d’un match de Coupe de Suisse face à Dardania.

Toutes les photos du match sur: http://www.oneclick-photo.ch/category/62671.html

Toutes les photos du match sur: http://www.oneclick-photo.ch/category/62671.html

FC Echichens – FC Grünstern Ipsach 0-1 (0-1)

But: 27e Nuzzolo 0-1.

Arbitres: M. Arnaud Chatagny, assisté de M. Ricardo Barbosa et de M. Sead Hasanaj.

Echichens: D’Andrea; Sakiri, Reinhard, Luis Salgado, Teixeira; Maillard, Girardet, Danizan, S. Cardoso; Ramdane, Kazangba.

Sont entrés en jeu: Mottier, Cibran, Rapin.

Terrain du Grand-Record.

Categories: 2e ligue inter

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*