Un doublé de Luis Pimenta offre la première victoire de 2016 au Mont

Un doublé de Luis Pimenta offre la première victoire de 2016 au Mont

Claude Gross avait promis du changement après la défaite à Wohlen (1-0) il y a trois jours. Offensivement, la prestation de son équipe avait été proche du néant, mise à part l’entrée de Matt Moussilou, buteur sur son premier tir. Alors, l’entraîneur du Mont a décidé de montrer son mécontentement en titularisant l’ancien attaquant de Lille, pourtant tout juste remis de blessure, ainsi qu’Arthur Njo Lea, qui n’avait pas encore commencé un match depuis son arrivée du Stade Rennais cet hiver. Les Vaudois ont joué en 4-4-2, avec Moussilou et Luis Pimenta en pointe, accompagnés de Njo Lea et de Bojan Dubajic sur les côtés. Une tactique ultra-offensive payante, qui a fonctionné aussi parce que les Vaudois avaient leur « carré magique » dans l’axe. Aurélien Chappuis a beaucoup bougé au gré des suspensions et des blessures des uns et des autres, mais quand il évolue en milieu défensif avec Bertrand Ndzomo, juste devant Ibrahim Tall et François Marque, alors Le Mont est tranquille. Ces quatre hommes-là sont le socle des succès du Mont. Ils verrouillent l’axe et permettent aux latéraux et aux milieux de couloir de s’exprimer.

Un assist pour Matt Moussilou

Après une première période très pauvre en occasions, les Montains, forcément très solides défensivement vu ce que l’on vient d’écrire, ont fait la différence justement grâce à leur duo d’attaque. Altruiste, Moussilou a servi Pimenta à la 55e pour le 1-0, quelque secondes à peine après que le deuxième nommé eut envoyé un ballon sur la barre transversale des buts zurichois. Plus entreprenants, plus déterminés, les Montains ont amplement mérité cette ouverture du score. C’est d’ailleurs tout aussi logiquement que Luis Pimenta, encore lui, a doublé la marque à la 74e, faisant tout, tout seul! C’est en effet sur un dégagement de Jonas Omlin que le Portugais a pu s’emparer du ballon, le poser au sol, et tromper le gardien de Winterhour, David von Ballmoos.

Serge Duperret ne veut pas de la Promotion League

Le Mont a donc remporté son premier succès de 2016 dans ce match à rejouer disputé devant une affluence misérable (150 spectateurs). L’horaire (18h30), l’affiche peu attractive et les récents résultats du Mont n’avaient pas de quoi déplacer les foules, c’est vrai, mais dans l’absolu, une équipe de Challenge League jouant à domicile devrait quand même arriver à attirer un peu plus de monde… Serge Duperret l’a souvent dit ces temps, il est désabusé et triste du manque de soutien apporté à son équipe. S’il termine dernier et que Bienne a la licence, son discours d’aujourd’hui est clair: il retirera l’équipe. Il dit aujourd’hui n’avoir ni la force ni l’envie de repartir en Promotion League, avec tous les efforts que cela implique. Mais cela, c’était le discours d’il y a quelques jours, celui qui suivait toutes ces défaites. L’humeur du président est toujours meilleure au lendemain d’une victoire…

Le Mont peut passer devant Schaffhouse samedi

Ses joueurs ont donc effectué la bonne opération de ce mercredi, dans ce match à rattraper. Ils reviennent à deux points de Schaffhouse et de Chiasso, ainsi qu’à trois unités du FC Bienne, qui ne paie toujours pas les salaires et devrait donc être de nouveau privé de plusieurs points très prochainement. Bienne aura-t-il la licence? En l’état actuel des choses, aucune chance. Mais Le Mont veut se sauver sur le terrain, nulle part ailleurs. Et cela passe par un bon résultat face à Schaffhouse samedi à Baulmes. Une victoire et les Vaudois ne seraient plus derniers! Comme quoi, tout va tellement vite dans le football… Alors, une jolie affluence samedi au Stade Sous-Ville? On l’espère sincèrement.

Les prochains rendez-vous

Le Mont reçoit Schaffhouse dans trois jours, le samedi 9 avril à 17h45 à Baulmes.

FC Le Mont-sur-Lausanne – FC Winterthour 2-0 (0-0)

Buts: 55e et 74e Pimenta 2-0.

Arbitres: M. Zenel Musa, assisté de M. Hamrouni et de M. Rossoz.

Le Mont: Omlin; Reis, Tall, Marque, Markaj; Njo Lea (83e Hochstrasser), Chappuis, Ndzomo, Dubajic; Pimenta (83e Fejzulahi), Moussilou (64e O. Mustafi).

Entraîneur: Claude Gross.

Winterthour: Von Ballmoos; Foschini, Katz, S. Hajrovic, Kofler; Schuler; Cicek (73e Paiva), D’Angelo, Mangold (62e Cecchini), Fassnacht; Krasniqi (68e Bengondo).

Entraîneur: Sven Christ.

Stade Sous-Ville, 150 spectateurs.

Categories: Football d'élite

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*