De la revanche dans l’air En Gravey

De la revanche dans l’air En Gravey

Notre sélection des points forts du week-end vaudois, de la 1ère à la 3ème ligue.

L’endroit où il faut être

La Sarraz-Eclépens a un affront à laver. Battus 13-1 par Yverdon Sport sur l’ensemble des deux matches cet automne (6-1 à l’aller en championnat, 7-0 en qualification pour la Coupe de Suisse), les pensionnaires d’En Gravey auront de la fierté à faire valoir ce dimanche. Les deux lourdes défaites du premier tour s’étaient disputées au Stade Municipal. Cette fois, les Sarrazins reçoivent! Si cela change quelque chose? « On est meilleurs à l’extérieur… », lâche Jean-Philippe Karlen. Pas vraiment, donc. Ce qui change, c’est la tendance sur laquelle se trouvent les deux formations. Au premier tour, après trois semaines, la machine yverdonnoise était lancée, quasi invincible, là où le néo-promu a peiné à enchaîner les résultats. À l’heure actuelle, YS se cherche encore. L’équipe, désormais entraînée par Anthony Braizat, arrivé en début de semaine dans le Nord vaudois, doit prouver que la victoire obtenue face à Echallens le week-end dernier (4-1) et la prise de fonctions de l’ancien coach du Servette FC sont véritablement le début de quelque chose de grand. L’occasion est belle face à un adversaire qui lui convient à merveille, mais qui n’aura absolument rien à perdre. Les changements effectués durant la trêve semble porter leurs fruits à La Sarraz, qui n’était pas loin de rejouer un bien mauvais tour à Stade-Lausanne-Ouchy le week-end dernier (défaite 3-1, après une victoire 0-3 à l’aller). La troupe de Charly Karlen, malgré cette défaite, est train de réunir les points que ses adversaires directs autour de la barre ne font pas et sera ultra-motivée à faire un nouveau pas en direction de son maintien.

FC La Sarraz-Eclépens – Yverdon Sport FC, dimanche 15h En Gravey

1re ligue, groupe 1, 19e journée

La question du week-end

Qui de Vallorbe-Ballaigues ou de Dardania Lausanne lancera son second tour ce week-end? Le groupe 2 de 2e ligue inter est en train de s’étirer et ni les Vallorbiers, ni les Lausannois ne se trouvent dans le bon wagon. Tout près de la première place synonyme de promotion, qui n’est pas vraiment dans leurs plans actuellement dans tous les cas, durant la pause, les deux formations comptent à présent neuf longueurs de retard sur le leader, La Tour/Le Pâquier. La faute à une reprise mitigée dans les deux camps. Tous deux ont des armes évidentes à faire valoir et l’affrontement de ce dimanche pourrait bien faire des étincelles. Le gagnant disposera d’une ultime chance de revenir sur le haut du tableau là où le perdant sera forcé de lancer un regard dans son rétroviseur, où il pourrait bien voir le Stade-Payerne, notamment, revenir à toute vitesse. Pour cette rencontre, Dardania devra faire sans Madior Ndiaye ainsi qu’Ulrich Koutika, expulsés le week-end dernier face à Bulle.

FC Vallorbe-Ballaigues – FC Dardania Lausanne. dimanche 16h au Près-Sous-Ville

2e ligue inter, groupe 2, 16e journée

La citation

« Si on doit tomber, ce sera comme des guerriers. » Pied du Jura n’est pas tiré d’affaire, et de loin, mais l’équipe de Giovanni Vavassori va mieux. Arrivé à la suite du départ de Johann Späni après la défaite initiale du second tour, le technicien a ramené « PdJ » sur le chemin de la victoire. Quatre matches, sept points: le bilan est bon pour l’ancien coach de Chêne Aubonne, notamment. Le désormais premier non-relégable n’a pas encore retrouvé toute sa jouerie, mais l’esprit de combattant, si cher au club, y est. En témoigne la victoire arrachée à Crans cette semaine, dans une rencontre qu’il est allé chercher avec les tripes. Du courage, il en faudra pour s’en sortir cette saison. La prochaine étape devrait se situer aux Planches, ce dimanche, où Pied du Jura attendra fermement Assens. Si le FCA a eu la bonne idée de prendre ses distances avec la barre, ce n’est pas encore le cas de Nicolas Fuchs et ses coéquipiers, dont la survie ne se joue, actuellement, qu’à un file. Un nouveau match à six points en perspective. Si la troupe de Jean-Paul Lamon l’emporte, alors elle aura fait un grand pas en direction du maintien. Dans le cas contraire, Pied du Jura redistribuera encore un peu plus les cartes et confirmera son très net redressement depuis deux semaines.

FC Pied du Jura – FC Assens, dimanche 15h aux Planches

2e ligue, groupe 1, 20e journée

Le joueur qu’on attend

Ils sont trois et se nomment Ahmed Sabic, Sedin Hebat et Nehru Mehic. Depuis l’arrivée de ses trois renforts du pays, Bosna Yverdon, qui avait déjà réalisé un premier tour plus que correct, brille. Seule ombre au tableau, cette défaite 3-1 à Donneloye concédée mardi. Sans ça, les hommes de Dalip Limani se seraient, vraisemblablement, profilés comme principaux contradicteurs à Amical Saint-Prex et Forward Morges, en train de s’accaparer les places de finalistes. Si tout est perdu pour Bosna? Cela dépendra, en grande partie, de l’affrontement de ce week-end, qui aura valeur de test. Si le portier Amir Mehmedovic et ses copains s’imposent à Morges, alors tout sera encore possible, bien qu’il faudra tenir le rythme jusqu’au bout et éviter les couacs comme ce fut le cas cette semaine. Dans le cas de figure où les trois points reviennent à Forward, les Bosniens de la cité thermale seront clairement lâchés et la formation de Vagner Gomes se dirigera avec beaucoup d’autorité en direction des finales. La clé de la partie? La forme des trois mercenaires fraîchement débarqués à Bosna. Ils ont clairement prouvé avoir le niveau de la 2e ligue et sont capables de faire basculer une rencontre à eux trois, tout comme Dragan Jankovic et Dario Drago peuvent le faire dans les rangs morgiens. Il y aura du spectacle au Parc des Sports.

FC Forward-Morges – FC Bosna Yverdon, samedi 17h au Parc des Sports

2e ligue, groupe 1, 20e journée

Le match à ne pas perdre

Qu’il a fait mal au FC Vallée de Joux, ce match nul concédé dimanche dernier à Grandson, face à la II, alors que le club du Sentier menait 0-3 à la 50e. Le dernier but encaissé à la 91e a plongé le FCVJ dans une situation encore plus délicate, rendant la prise des trois points dans le duel de ce dimanche face à Baulmes absolument vitale, tant dans un camp que dans l’autre. La victoire de Chavornay à Orbe, vendredi soir (2-1), n’est pas venue améliorer la situation au classement de ces deux-là. Désormais, le FCB tient la lanterne rouge, avec six points. Son futur adversaire le devance de deux unités, alors que la barre et Prilly II se trouve à dix points. C’est dire l’importance de la confrontation de ce week-end entre les deux actuels relégables. Le match aller? Il avait largement tourné à l’avantage des Combiers, qui s’étaient imposés à Sous-Ville 2-5 grâce, notamment, à un triplé de Devad Muminovic. L’ailier sera-t-il aussi décisif pour le retour? Il le faudra si la vallée de Joux entend s’offrir un peu de répit.

Dans le haut du tableau de ce groupe 3 se dispute un autre derby nord-vaudois. Champagne, parti loin devant en solitaire et toujours invaincu cette saison, retrouve Yverdon Sport II (4e). Autant dire qu’il s’agit de dernier obstacle qui pourrait, éventuellement, retardé les Champagnoux dans leur quête des finales et de la place de leader. Si les hommes de Daniel Ambrus s’imposent, sauf tremblement de terre, plus rien de pourra les arrêter. S’ils partent clairement favoris, ceux-ci devront se méfier de la II d’YS, qui a encore un coup à jouer, le barre du haut n’étant qu’à quatre longueurs. Le néo-promu n’a encaissé que 17 buts en treize rencontres et a prouvé être capable de poser des problèmes à n’importe qui.

FC Vallée de Joux – FC Baulmes, dimanche 14h au Sentier

Yverdon Sport FC II – FC Champagne Sports, dimanche 16h au Stade Municipal

3e ligue, groupe 3, 14e journée

 

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*