Crissier remporte le derby lausannois face à Prilly

Crissier remporte le derby lausannois face à Prilly

Dimanche matin, le FC Crissier a facilement pris la mesure, devant ses spectateurs venus en nombre, d’une équipe du FC Prilly Sports qui voit la barre de la relégation se rapprocher dangereusement. Plus que la victoire, c’est la manière qui a plu !

Un début de rencontre équilibré

Les deux équipes ont commencé la rencontre extrêmement concentrées, ne laissant que peu d’espaces à l’adversaire pendant les vingt premières minutes. C’est le FC Crissier qui a donné la première alerte grâce à Pajtim Thaqi. L’attaquant a vu son lob sortir de quelques centimètres à côté du cadre de la cage gardée par John Monoke. Le FC Prilly répliquait sur coup franc quelques minutes plus tard, sans vraiment inquiéter le gardien Claude Gentile.

Le FC Crissier a mis la deuxième

A partir de la demi-heure de jeu, les joueurs de José Luis Estevez ont accéléré le jeu, gagnant de plus en plus de duels à mi-terrain. A la 41ème minute, cette domination se soldait par le premier but de la rencontre, signé Marko Jankovic. Dès le début de la deuxième mi-temps, les Crissirois ont dominé les débats et ont étouffé les Prillérans à l’image de Pajtim Thaqi, intenable aux avant-postes, tantôt passeur, tantôt tireur. Pas de but pour lui ce dimanche, mais une excellente prestation. Un autre joueur s’est particulièrement illustré sur son flanc droit : Bekim Demiri. Le numéro 11 a transpercé la défense du FC Prilly, amenant le danger à chaque fois que le ballon était dans ses pieds. C’est lui qui a délivré un centre lumineux à la 75ème minute, que Christophe Meoli n’avait plus qu’à pousser au fond pour marquer le 2-0. Marko Jankovic, le jeune attaquant d’origine serbe s’est même permis de réaliser un doublé en fin de rencontre sur un pénalty évident que l’arbitre n’a pas hésité à accorder à la formation du FC Crissier.

Et si le FC Crissier entrevoyait les finales ?

Avec cette victoire, les Crissirois sont à neuf points de la deuxième place du classement synonyme de finales pour la promotion. Un rêve ? Pas si utopique puisque le FC Crissier a déjà joué contre les grosses cylindrées de ce groupe et peut entrevoir l’avenir avec optimisme et audace, pour autant que le football proposé soit de même qualité que ce dimanche. Les adversaires que devra rencontrer la formation du FCC sont à la portée des hommes du technicien José Luis Estevez. Avec 18 points en jeu, rien n’est impossible dans ce groupe où tout le monde peut battre n’importe qui.

Le FC Prilly Sports voit la barre de la relégation se rapprocher

Avec 23 points en 20 matchs disputés, la formation entrainée par Claude Vergères connait elle, à l’inverse, un deuxième tour compliqué avec seulement quatre points inscrits durant les deux premières rencontres au mois de mars. Depuis, c’est la descente aux enfers avec cinq défaites de rang. Il faudra réagir dès dimanche prochain face à Concordia, qui malgré ses résultats en demi-teinte propose un football alléchant porté vers l’avant.

 

Un compte-rendu rédigé par Yves Feijoo

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*