Des Chavannois en mode diesel lancent parfaitement leur mission promotion

Des Chavannois en mode diesel lancent parfaitement leur mission promotion

La tension, même en huitième division nationale, se ressent. Certes, ce n’est pas une finale de Champions League, mais, l’enjeu pour des joueurs amateurs, reste important et une promotion, reste une fête que tout sportif devrait vivre un jour. Hier, sous un soleil de plomb, le CS Chavannes-Epenex a pris une petite option sur cette montée en 3e ligue. En effet, l’équipe a pris la mesure du FC Gingins IIA sur le score de 3-0. Deux équipes qui se battent dans le groupe 4 des finales en 3e ligue en compagnie de Bussigny et St-Légier IIA.

Long round d’observation

Ce résultat correspond à la physionomie du match. Cependant, la partie n’a pas été aisée pour les pensionnaires des Terrains de la Plaine. L’adversaire du jour n’a pas démérité, mais s’est montré trop fébrile. La faute à cette pression qui a (semble-t-il) tétanisé les joueurs ginginois lors des premières minutes. Mirko Plancherel, entraîneur de Gingins tend à déclarer le contraire. « Nous souhaitions un petit round d’observation pour évaluer un adversaire que l’on ne connaissait que très peu. »

Une autre explication du résultat viendrait peut-être de l’absence de plusieurs titulaires de Gingins. Cela reste tout de même surprenant de manquer une telle échéance, alors que l’on a bataillé 10 mois durant pour l’atteindre. Le coach ginginois préférait relativiser. « Cela reste une 4e ligue. Certains de nos joueurs n’ont pas cette priorité. Aujourd’hui (ndlr. hier), nous avons pris deux juniors A et un gars de la troisième afin de compléter notre effectif. »

Une histoire de frangins

Par contre, le sourire est de mise du côté chavannois. Il est vrai qu’avec Guillermo Gonzalez, deuxième meilleur buteur du championnat de 4e ligue (42 buts), le club pouvait voir venir. Et pourtant, le rôle d’homme providentiel est revenu à son frère Jonatan Gonzalez avec deux buts. « Je lui laisse volontiers ce statut pour les deux prochaines rencontres », s’esclaffe-t-il. Son premier but tant attendu est tombé à la 58e sur une passe chirurgicale de Joël Pissarra. Cette réussite a donné une nouvelle impulsion au match grâce à des joueurs chavannois libérés. L’aîné des Gonzalez, Jonatan, a doublé la mise sur un penalty très limite. Onze mètres ou pas, les Chavannois étaient supérieurs sur le terrain. « Nous sommes toujours meilleurs en seconde période », glissait Pierre Delisle depuis le banc de touche. Il n’avait, finalement, pas tort vu les trois buts inscrits lors des 45 ultimes minutes.

La première manche s’est jouée hier et Chavannes-Epenex en est donc ressorti vainqueur. Mais, il reste encore deux rencontres à gérer afin de finir dans les deux premiers. « Après ce que l’on a montré aujourd’hui, la promotion se rapproche, mais il reste deux montagnes à franchir, déclare Marco Lopez, entraîneur chavannois. Dès mercredi, nous allons jouer contre St-Légier. Ils ont fini premiers de leur groupe. Nous nous méfions, mais si nous continuons à évoluer comme aujourd’hui (ndlr. hier) tout est possible ». Surtout que les Veveysans ont perdu 5-2 contre Bussigny hier. Eux qui n’avaient encaissés que 16 buts en 22 rencontres.

Pour leur première finale depuis « 32 ans et 7 mois », la promotion serait une belle histoire pour le club chavannois.

Article rédigé par Jeremy Damon

Résultats finales de promotion 4e ligue

Groupe 1

FC Azzuri 90 LS II – FC Valmont IA 0-2
FC Cheseaux II – FC Ependes 1-1

Groupe 2

FC Corcelles-Payerne – FC Rapid-Montreux 1-1
FC Amical St-Prex II – Villeneuve-Sports 2-4

Groupe 3

FC Espagnol LS – FC Lonay IA 3-0
FC Champvent II – FC Chavannes-le-Chêne 5-1

Groupe 4

CS Chavannes-Epenex – FC Gingins IIA 3-0
FC Bussigny – FC Saint-Légier IIA 5-2

Categories: 4e ligue