Le BRP a besoin d’un nouveau miracle, douze mois après

Le BRP a besoin d’un nouveau miracle, douze mois après

On ne connaît pas assez bien le président Daniel Rezzonico pour savoir s’il est catholique, protestant, juif, musulman ou s’il ne croit qu’en lui-même. Mais ce qu’on sait avec certitude, c’est que ses prières d’il y a douze mois ont parfaitement fonctionné, elles qui ont permis au FC Bursins-Rolle-Perroy de se maintenir en 2e ligue à la… dernière seconde du dernier match, Sylvain Gétaz jouant alors le rôle de Jésus-Christ pour marquer le but du maintien à la 95e face à Concordia (lire ici). A 39 kilomètres de là, Bottens se retrouvait relégué. Un miracle, un vrai.

Le BRP a trois points de retard en deux matches en moins

Une année après, la situation est un peu la même. Le BRP est en grand danger de relégation, mais l’adversaire direct se nomme Chêne Aubonne cette fois. Et, plus embêtant, Sylvain Gétaz n’est plus là, pas plus que le grand sorcier Jean-Paul Lamon. Le FC Bursins-Rolle-Perroy a d’autres forces, il l’a prouvé ces dernières semaines en enchaînant les bons résultats, mais il faut bien le dire: pour l’instant, le BRP est sous la barre, avec trois points de retard sur Aubonne et… deux matches en moins. La seule bonne nouvelle pour Bursins? Son classement fair-play est bien meilleur. Donc, en cas d’égalité entre Aubonne et le BRP, le maintien serait assuré. Un vrai motif d’espoir, tout comme l’est sa volonté de s’en sortir.

Fc Bursins-Rolle-Perroy vs Fc Pied du Jura 2-2

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien 

Aubonne doit faire quatre points en cinq matches, c’est tout

Rien ne sera facile, c’est sûr, et c’est bien pour cela qu’on parle de miracle. Prenons d’abord le calendrier de Chêne Aubonne (18 points), qui reçoit ce dimanche Stade-Lausanne-Ouchy II. Ensuite? Jorat-Mézières à Aubonne, avant deux déplacements à Pied du Jura et Genolier-Begnins et la réception d’Epalinges. Si les Aubonnois font quatre points lors de ces cinq matches, ils seront sauvés à 100%. Donc, potentiellement, les hommes de Roland Schaer pourraient être sauvés avant leurs trois derniers matches, puisque SLO II et le FCJM n’ont absolument plus rien à jouer, sauf l’honneur. Une chose dont on est sûr, cependant? Aucun des cinq adversaires d’Aubonne ne va délibérément lâcher l’affaire. Mais, quand même, la tâche ne s’annonce pas impossible.

Ironie de l’histoire, le maintien pourrait se jouer face à Crans!

Le FC Bursins-Rolle-Perroy doit donc regarder chaque match d’Aubonne de près, en espérant que les Aubonnois marquent trois points au maximum. On l’a dit, vraiment au maximum. Et pendant ce temps, le BRP doit battre Epalinges et Crans, deux missions largement à sa portée. Ironie de l’histoire et du calendrier, Crans était l’équipe qui affrontait Bottens lors de la dernière journée il y a douze mois et les Corbeaux, on s’en souvient, s’étaient déplacés…à 10, Caribana Festival oblige. Cela avait surpris pas mal de monde du côté du BRP, car un bon résultat de Crans à Bottens aurait assuré le maintien du BRP même sans le miracle de Sylvain Gétaz. Et cette année, le Caribana tombe pendant ce dernier match à Bursins… On imagine donc mal un FC Crans surmotivé et au complet venir mourir sur le terrain pour battre le BRP, mais ce n’est que notre avis.

Une supportrice très motivée

Bursins-Rolle-Perroy a donc une chance, mais, on répète ce mot car il est le seul adapté à la situation: il faudrait un miracle. Vendredi soir, face à Pied du Jura (2-2), on a cependant vu une équipe motivée et vraiment désireuse de s’en sortir. Il y a eu de l’envie, de la discipline, des fans motivés (mention spéciale à cette supportrice très en voix, juste à côté du banc, qui a accompagné chaque action offensive du BRP par de très sympathiques cris stridents), et un club uni derrière l’objectif du maintien.

Amadou Sow a reçu la récompense de ses efforts

Un joueur en particulier? Andreas Colsa a la classe balle au pied, et on tient à le souligner, mais on a quand même un faible pour Amadou Sow. Il est grand, très athlétique, il a une allure magnifique et une peau d’un beau noir scintillant. Un athlète spectaculaire, que l’on s’imagine prêt à peser sur n’importe quelle défense. Seul en pointe, il impressionne et on adore son attitude. Il ne dit pas un mot, il se bat sur chaque ballon et quand il le perd, il s’excuse et il recommence, encore et toujours, à percuter. Amadou Sow n’est pas un grand footballeur. Parfois, ses contrôles finissent en touche et ses centres ne tombent pas toujours exactement où il l’aurait voulu, mais il est un footballeur qui mérite le respect et les applaudissements de chacun pour sa volonté de progresser et son attitude, on le répète, exemplaire. Alors, oui, on l’avoue, alors qu’on est évidemment neutre à 100%, on a été content quand Amadou Sow a marqué le but du 2-1 ce vendredi soir. Une juste récompense pour ce garçon qu’on ne connaît pas, mais que l’on devine fort sympathique. On est sur le terrain comme on est dans la vie, non? En tout cas, bravo monsieur et merci.

Fc Bursins-Rolle-Perroy vs Fc Pied du Jura 2-2

 

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien 

Au final, le BRP et Pied du Jura (auteur d’un très bon deuxième tour, lire ici) se sont séparés sur le score de 2-2. Evidemment, ce score n’arrange pas les affaires du FC Bursins-Rolle-Perroy et oui, le capitaine Garry Gaberel et ses coéquipiers auraient mérité de l’emporter, eux qui ont eu les plus belles occasions. Ils ont montré quelques lacunes, aussi, que ce soit dans la finition ou dans l’assurance défensive, mais au moins, ils ont montré qu’ils n’allaient rien lâcher. Alors, messieurs, prêts au miracle?

Les prochains rendez-vous

Mardi 24 mai, Chêne Aubonne reçoit Jorat-Mézières à 19h15. Dimanche 29, le BRP se déplace à Epalinges, tandis qu’Aubonne sera à Pied du Jura.

FC Bursins-Rolle-Perroy – FC Pied du Jura 2-2 (1-1)

Buts: 9e Colsa 1-0; 24e Laubscher 1-1; 59e Sow 2-1; 63e Baumann 2-2.

Arbitres: M. Luca D’Angelo, assisté de M. Patrizio Rota et de M. Stefan Berar.

BRP: Rodrigues; Moget, Gaberel, Didier Almeida, Allemann (73e Möhrle); Vitor Pereira, Orsino (64e Sarrasin), Colsa; Auf der Maur, Sow, Angel Moura.

Entraîneurs: Stéphane Kernen et Nedzat Sadiku.

Pied du Jura: Chauvet; Mesot, Gaudin, Pittet, Teuscher; Laubscher, Lugon Moulin (60e Delay), Azombo; A. Fuchs (50e Baumann), Matthey, Mauron (80e T. Fuchs).

Entraîneur: Bruno Chappuis.

La Perrausaz.

Fc Bursins-Rolle-Perroy vs Fc Pied du Jura 2-2
Toutes les images du match en cliquant sur ce lien 

Categories: 2e ligue

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*