Boveresses reçoit du soutien

Boveresses reçoit du soutien

Ils étaient une centaine, sans compter les nombreux juniors, peut-être plus, à afficher leur soutien au FC Boveresses, mercredi soir. Membres du club, amis, parents des joueurs se sont rendus à Praz-Séchaud pour partager leur amour du club et leur incompréhension à l’égard de la décision de l’ACVF qui a touché la première équipe la semaine dernière. «La première équipe, oui, mais je le répète, ça me gène surtout pour nos juniors. Vous les voyez s’amuser sur le terrain là? Qu’ont-ils à voir dans cette affaire? En tout cas, ça fait plaisir de voir tous ces gens présents. Cela prouve que notre sanction ne fait pas l’unanimité, c’est important pour nous», se réjouit le président, Gaetano Giangreco.

Le FC Epalinges montre son soutien

Au rayon du soutien reçu, Boveresses a pu compter sur la présence du FC Epalinges et de son président, Karim Bouzourène, venus en voisins. Les deux présidents en ont profité pour organiser un match entre les équipes de juniors E des deux clubs qui a fait vivre de belles émotions aux enfants. «On a rapidement tendance à nous juger de l’extérieur, continue le président, mais les gens ne se rendent pas comptent de ce que ça fait d’être dans notre situation. Ce qui est sûr, c’est que le jour où Epalinges aura un problème, on sera les premiers à venir lui prêter main forte. On apprécie beaucoup leur soutien dans ces moments compliqués».

Boveresses attend une décision concernant son recours

La suite pour Gaetano Giangreco et son FCB? Attendre de savoir quelle suite la commission de recours donnera à sa demande, envoyée officiellement ce mardi. Dans le courrier, le FCB demande l’effet suspensif. Et donc de pouvoir jouer le mercredi 21 septembre en Coupe vaudoise face à Haute-Broye, ainsi que le samedi 24 à 20h à Epalinges dans le cadre du championnat de 3e ligue. Pour l’heure, aucune décision n’a été prise allant dans ce sens ou dans le sens contraire par la commission de recours. Mais il y aura du nouveau d’ici au 21, c’est une certitude, sinon l’ASHB ne saura pas si elle joue son match ou non. Pour l’instant, le match est toujours sur le site de l’ACVF, tout comme la position de Boveresses au classement du groupe 2 de 3e ligue.

Une chose est certaine, Boveresses n’est pas prêt de lâcher l’affaire: «On s’attend peut-être à une diminution de nos sanctions, on ne sait pas vraiment, en fait. Avec toutes les preuves fournies, ce serait aberrant qu’ils restent campés sur leurs positions. Si notre recours n’est pas accepté? On prendra les dispositions nécessaires pour que cela se règle plus haut, s’il le faut. Quoiqu’il nous en coûte, on ira jusqu’au bout!», termine « Toni » Giangreco.

Categories: 3e ligue, FC Boveresses

Ecrire un commentaire

Only registered users can comment.