Blake Smith à Yverdon, c’est oui!

Blake Smith à Yverdon, c’est oui!

Son premier match en Major League Soccer? En 2013 avec l’Impact de Montréal, lorsqu’il a remplacé… Marco Di Vaio! Blake Smith n’était pas une star en Amérique du Nord, mais un joueur correct, ayant disputé 25 matches (2 buts) au plus haut niveau du soccer, la fameuse MLS. Drafté en 8e position en 2013, il avait la réputation d’être l’un des meilleurs ailiers gauches au niveau universitaire, mais n’a pas vraiment réussi à s’imposer dans la durée dans une MLS de plus en plus compétitive.

Il habite dans la région de Morges

A 24 ans, libéré par l’Impact, le Texan a donc décidé de tenter sa chance en Europe. Sa première idée? La Suède. Il a cependant vite bifurqué vers la Suisse, invité par un footballeur vaudois. Il habite donc désormais chez lui, dans la région de Morges, et a pour but de lancer sa carrière sur le Vieux-Continent. Le Texan découvre donc actuellement les charmes du Pays de Vaud.

Le Mont l’a testé en match amical

Contact a ainsi été pris avec les clubs romands de Challenge League. Lausanne? Recrutement bouclé. Le Mont? Il est allé à l’entraînement et a disputé un match amical, à Thoune, perdu 4-0, et le club montain n’a pas donné suite. Xamax? Le jour où le contact a été pris, les Neuchâtelois venaient d’engager Florian Berisha, joueur de couloir et gaucher comme lui. Il a donc fallu aller voir un peu plus bas et c’est finalement Yverdon Sport qui a empoché la mise. Auteur d’une rentrée très convaincante contre… Le Mont en amical (lire ici), l’Américain a convaincu Julien Marendaz.

A lui de prouver, maintenant

Restait à se mettre d’accord avec le président Mario Di Pietrantonio, lequel nous a confirmé vendredi que tout était en ordre. Blake Smith, 24 ans, va donc entamer sa carrière européenne par un séjour à Yverdon, en 4e division suisse. Il espérait peut-être autre chose, mais c’est à lui de prouver, désormais, qu’il a le niveau pour intégrer un club de l’élite, helvétique ou étrangère. Le deal est clair pour tout le monde: Yverdon veut le mettre en vitrine et lui veux se servir de cette étape pour se faire un nom ici. A suivre de près, donc.

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*