Azzurri 90 réagit toujours après une défaite

Azzurri 90 réagit toujours après une défaite

Le FC Azzurri 90 LS a donné une belle image de lui samedi à la Pontaise. Comment? En gagnant, déjà, ce qui n’était pas écrit d’avance face à une équipe de Team Vaud M21 renforcée par David Marazzi et Santiago Feuillassier. Une semaine après avoir été défaits à Bernex, les joueurs de Patrick Isabella ont parfaitement réagi, prouvant que, cette saison, ils gagnaient toujours directement après une défaite. Après Echallens? Un succès à Martigny. Après Stade? Une victoire à Bavois. Ces trois succès ont, qui plus est, été acquis à l’extérieur. Une vraie preuve de caractère et une jolie manière de conclure cette première partie de saison.

Soutien au peuple français de la part d’Azzurri

Azzurri a également eu l’élégance d’avoir une pensée pour la France, touchée par des attentats meurtriers vendredi soir. Les joueurs et le staff portaient des t-shirts indiquant leur soutien au peuple français et une banderole a même été déployée avant le match. Une initiative à relever. Oui, Azzurri a fait tout juste ce samedi à la Pontaise, tant sur le terrain qu’en dehors.

Team Vaud vs Fc Azzurri 90 LS 1-2

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

Luca Scalisi ouvre la marque

Tout n’a pas été facile sur le terrain, bien sûr, mais, globalement, les joueurs de Patrick Isabella ont livré une prestation solide, conclue par une victoire méritée. La première période a cependant été pauvre en occasions, les chants ininterrompus des Loz Boys, qui fêtaient leur trois ans, ayant été la principale animation des 43 premières minutes. Il y a bien eu une alerte vers les buts de Kevin Martin, Azzurri réclamant un penalty pour une intervention limite du jeune gardien de Team Vaud, mais les visiteurs, globalement, sont restés bien en place, ne se projetant pas trop vers l’avant. De l’autre côté? Une frappe de Loïc Ombala de peu à côté (35e), mais surtout une ouverture magique de David Marazzi vers Miljan Dangubic (44e). Le latéral gauche de Team Vaud, parfaitement servi par son ailier gauche (!), s’est retrouvé seul devant Dominique Quillet, légèrement excentré, mais n’a pu tromper le gardien d’Azzurri, très attentif pour dévier son envoi en corner. Une minute plus tard, à 110 mètres de là, Luca Scalisi se trouvait, comme toujours, à la réception d’un coup de pied arrêté. 0-1 à la 45e! Cela s’appelle se faire punir en beauté.

Team Vaud a perdu sur des détails

Trop naïf, Team Vaud? Cela s’appelle l’apprentissage, même si cette équipe commence déjà à avoir une certaine expérience. Fabio Celestini et Jean-Yves Aymon avaient décidé d’aider Ilija Borenovic en lui envoyant Santiago Feuillassier et David Marazzi, deux joueurs de la I à part entière, accompagnés par Kevin Martin, Ali Kabacalman et Fabio Carvalho, qui ont tous eu leur mot à dire avec le LS cette saison. Team Vaud a largement soutenu la comparaison dans le jeu avec Azzurri, mais s’est incliné sur ces fameux détails, ceux qui font toute la différence.

Juan Manuel Parapar frappe en deuxième période

Une autre preuve? Dès le retour des vestiaires. Albin Oyono Eto a eu la balle d’égalisation à la 48e, mais Dominique Quillet a réalisé l’arrêt décisif devant le défenseur central de Team Vaud. Deux minutes plus tard, Mickael Feghoul délivrait une merveille de ballon à Juan Manuel Parapar. L’Espagnol, sans doute le meilleur joueur d’Azzurri sur ce premier tour, croisait sa frappe. 0-2. Là encore, c’est l’expérience qui a parlé et ce but du break a sonné comme une punition. Team Vaud ne veut pas marquer? Alors c’est de l’autre côté que ça va rentrer. L’apprentissage, encore et encore.

David Marazzi réduit la marque d’un joli solo

Il y a bien sûr eu ce but du 1-2, issu d’un joli soli de David Marazzi à la 59e, conclu d’une frappe croisée du gauche, mais jamais Team Vaud n’a réussi à revenir au score. Au contraire, la plus belle action de la fin de match a été pour Stevo Gasic, dont le lob a été sauvé par Kevin Martin, qui ne s’est pas laissé avoir (81e). 1-2, score final. Azzurri, qui alignait une charnière centrale inédite (Enes Fermino et Gabriel Cuénoud), a prouvé une fois de plus que des objectifs s’atteignent à vingt, pas à onze. La charnière centrale en début de championnat? Luca Scalisi et Roberto Elefante, comme en fin de saison dernière. Et puis, Sébastien Meoli est revenu de suspension, et a été très bon. Scalisi est donc passé au milieu, mais Meoli et Elefante se sont blessés. Alors, Patrick Isabella a dû innover et Azzurri, ce samedi, a donc joué dans l’axe avec un milieu défensif (Fermino) et un latéral gauche (Cuénoud). Les deux hommes ont été bons et présentent la particularité d’être arrivés en cours de saison, ayant tous deux débuté le championnat au Mont! Comme quoi, la notion de titulaire ou de remplaçant, en 1re ligue, est susceptible de connaître beaucoup de variations très vite.

Team Vaud a de la marge, mais…

Il n’y a pas le feu au classement pour Team Vaud, loin de là, mais attention tout de même. Toutes les équipes vont se renforcer au deuxième tour et, on l’a écrit souvent ici, il n’y a pas de « relégué d’office » cette année, contrairement aux dernières saisons. Signal Bernex et Martigny passeront l’hiver en position de relégables, mais ces deux équipes-là ont de vrais arguments à faire valoir. A l’équipe d’Ilija Borenovic de progresser dans le seul domaine où elle a une marge: la finition. Pour le reste, difficile d’en vouloir plus. Cette équipe joue bien, ses jeunes intègrent régulièrement la première équipe et ces M21 remplissent parfaitement leur rôle. Une relégation en 2e ligue inter serait un problème, c’est sûr.

Azzurri promet des surprises cet hiver

Et Azzurri? Cette victoire permet aux hommes de Patrick Isabella de passer l’hiver en position de finaliste. Ils sont troisièmes, c’est vrai, mais cette place devrait être qualificative pour les finales vu que les troisièmes des groupes 2 et 3 sont à la traîne, sachant que les équipes de M21 ne pourront participer aux finales que si une formation M21 de Promotion League était reléguée. Il y a donc fort à parier que finir troisième du groupe 1 sera une bonne nouvelle cette saison. A Azzurri de jouer. Antonio D’Attoli promet d’ailleurs quelques nouveautés pour la reprise. « Mais pas forcément où vous croyez », sourit le président d’Azzurri. Vu qu’on ne croit rien, on a insisté un peu, mais impossible d’en savoir plus. Apparemment, Azzurri va réserver quelques surprises au monde du football cet hiver.

Team Vaud vs Fc Azzurri 90 LS 1-2

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

Les hommes du match

Fabio Carvalho, ce n’est pas une surprise, a effectué un match très solide en défense centrale. Fabio Celestini l’apprécie et on comprend pourquoi. Il est intelligent, il se place bien et il ne perd jamais son calme. Pourtant, il avait un sacré client en face avec Mickael Feghoul. On mentionnera également le bon match de Kevin Martin, très rassurant dans les buts. Pour lui aussi, rien n’est simple, entre la place de numéro 2 avec la première équipe et l’incertitude liée aux matches de Team Vaud. Il a répondu présent et, globalement, il est à créditer d’un premier tour intéressant.

Du côté d’Azzurri, Dominique Quillet a été très bon dans les buts. Il a passé toute la saison dans l’ombre de Daniel Passera et il n’est jamais facile d’entrer comme ça, juste pour un match. Il a été parfait, se montrant très sûr dans les airs comme au sol. Azzurri a fait le bon choix pour ces gardiens cette saison, ce premier tour en a apporté la confrontation. Mention très bien aussi, comme d’habitude, à Juan Manuel Parapar. Comme d’habitude, il est sur courant alternatif et il a disparu du match pendant plusieurs minutes. Mais quand il reçoit le ballon et qu’il accélère, pardon, quel joueur! Il va vite et, surtout, il va vite balle au pied, ce qui n’est pas la même chose et pas donné à tout le monde. Son but du 0-2 est un modèle du genre, qui doit autant à son appel et à sa protection de balle qu’à l’ouverture -magnifique- de Mickael Feghoul.

Les prochains rendez-vous

Vacances pour tout le monde, la saison reprend le 5 mars.

Team Vaud M21 – Azzurri 90 LS 1-2 (0-1)

Buts: 45e Scalisi 0-1; 51e Parapar 0-2; 59e Marazzi 1-2.

Arbitres: M. Michael Brunner, assisté de M. Manuel Hermann et de M. Ramon Lisci.

Team Vaud: Martin; Ombala, Fabio Carvalho, Oyono, Dangubic (84e Faria Da Cruz); Parra, Lotomba, Kabacalman (75e Ianigro);  Feuillassier, Kasai, Marazzi (89e Le Rose).

Entraîneur: Ilija Borenovic

Azzurri: Quillet; Preite, Fermino, Cuénoud, Morganella; Scalisi, Waidi, Gabriele (68e Gasic); Parapar, Feghoul (75e Marazzi), Martins (85e Rocha).

Entraîneur: Patrick Isabella

Stade Olympique de la Pontaise.

Team Vaud vs Fc Azzurri 90 LS 1-2

 

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*