Albino Bencivenga est éternel

Albino Bencivenga est éternel

Bosna Yverdon menait 1-0 dans ce match grâce à une réussite d’une autre figure bien connue des footballeurs de ce canton. Haso Suljic, l’emblématique défenseur central, avait en effet repris un très bon coup-franc rentrant de Milos Pekic et les Yverdonnois prenaient l’avantage dans ce derby, disputé sur le fameux Terrain des Iles (17e). Personne mieux que le numéro 4 de Bosna ne sait l’importance du drapeau jaune et bleu et, comme un symbole, c’est lui, Haso Suljic, qui a inscrit le premier but de la saison du club. Les années passants, mais il est toujours là, fidèle au poste. Bosna 1 – Champvent 0.

 

Fc Bosnia Yverdon vs Fc Champvent 1-3
Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

 

Cet homme-là a la classe

Mais si Haso Suljic est une personnalité, que dire d’Albino Bencivenga? A 37 ans, l’attaquant de Champvent n’est plus aussi fort qu’il l’a été, c’est une évidence. Mais il a trois choses qui lui permettent d’être encore un attaquant de très bon niveau, titulaire indiscutable au sein d’une équipe qui vise ouvertement les finales de 2e ligue. Déjà, il a la classe. Depuis qu’il est venu à Champvent, qui était à l’époque en 3e ligue, il n’a jamais parlé plus haut qu’un autre. Que ce soit avec les anciens ou avec les plus jeunes, il est parfait: il donne le bon exemple, il est exigeant et il est plus que sympathique. Cet homme-là a amené énormément au FC Champvent, c’est une évidence. On dit souvent que les clubs sont plus grands que n’importe quel joueur: c’est vrai. Mais dans le cas d’Albino Bencivenga et du FCC, l’écart est plus mince que pour n’importe quel autre joueur et n’importe quel autre club.

Plus de 300 buts marqués avec Champvent!

Deuxièmement, Albino Bencivenga est extrêmement intelligent. Ses déplacement sont mortels pour les défenseurs et, en général, si un ballon traîne pas trop loin du but, il y a une grande chance pour que le numéro 17 du FCC soit dans les parages pour le mettre au fond. On le sait: il a marqué plus de 300 fois (oui, 300) depuis son arrivée au Battoir. Et enfin, l’ancien attaquant d’Yverdon et de Bellinzone a une patte droite exceptionnelle. Et c’est cette qualité-là qui a permis à Champvent de renverser Bosna ce dimanche.

Les deux fois, Amir Mehmedovic a touché le ballon

En deux coups-francs à mi-distance, « Albigol » a en effet coulé les Yverdonnois, trompant les deux fois Amir Mehmedovic. Les deux fois, le gardien de Bosna a touché le ballon. Mais les deux fois, il a fini au fond. Les frappes étaient trop subtiles, trop bien placées. Trop Bencivenga, quoi. En deux coups de patte à 22 mètres, le score était passé de 1-0 à 1-2. Merci patron.

 

Fc Bosnia Yverdon vs Fc Champvent 1-3
Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

 

Deux coup-francs pour Champvent, oui, mais…

Pourtant, Bosna a des raisons objectives de se plaindre et Dalip Limani ne s’est pas privé de le faire pendant le match. Sur les deux coups-francs marqués par Bencivenga, il y avait bel et bien faute les deux fois. Là-dessus, rien à dire. Par contre, juste avant, de l’autre côté du terrain, le trio genevois a pris des décisions controversées, disons, ne sifflant pas en faveur des Bosniens. A chaque fois, on s’est dit que ce n’était pas trop grave. Sauf qu’à chaque fois, Champvent a obtenu le coup-franc derrière. Et qu’à chaque fois, Bencivenga a marqué.

Florian Simonin, un jeune entraîneur qui monte

Le FCC, pour faire bonne mesure, ne s’est pas arrêté à ce 1-2 et Mehdi Zaidi a inscrit le 1-3 peu après l’heure de jeu, offrant définitivement les trois points à Champvent. Le FCC en compte désormais six en deux matches et l’on se prend à croire que cette équipe aura quelque chose à jouer cette saison. Déjà, parce que Florian Simonin est en train de faire ses preuves, lui qui devient chaque semaine un coach qui monte dans le canton. Il est jeune, il a une certaine ambition et il est en train de montrer qu’il est apte à en avoir, lui qui a pris la succession de Christian Mischler et aidé Champvent à retrouver la confiance, dans un autre style que son prédécesseur, un homme qu’il respecte beaucoup, à raison.

 

Fc Bosnia Yverdon vs Fc Champvent 1-3
Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

 

Champvent a les moyens de ses ambitions

Depuis que Florian Simonin est là, Champvent marque des points et le recrutement a été bon cet été. Stéphane Varela est revenu et son apport en défense centrale est un plus indéniable. Avec le Cap-Verdien, on ne sait jamais pour combien de temps il est là. Mais quand il est là, il est fort. Ensuite, Champvent a pu garder tous ses cadres (mis à part Sacha Clément, retraité, et Olivier Glauser, parti à Thierrens) et les jeunes arrivés sont de qualité, notamment Yoann Estebaranz, un joueur aperçu en 1re ligue la saison dernière avec Yverdon. Le FCC, qui a battu Assens la semaine dernière, semble donc solide et son onze de base a très fière allure. Sera-ce suffisant pour aller au bout? Ce n’est pas en août qu’on va le dire, mais on peut déjà être sûr d’une chose: les Chanvannais ne seront pas concernés par la lutte contre la relégation cette saison. Et cela, déjà, peut suffire au bonheur du bon président Claude Meylan.

 

Fc Bosnia Yverdon vs Fc Champvent 1-3
Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

 

Les « Bosniens de Bosnie » vont revenir

Du côté de Bosna, on peut regretter d’être tombé sur un adversaire aussi fort d’entrée, mais cela n’empêche pas une certaine ambition. Le président Nijaz Alic veut regarder vers le haut et on conseille aux futurs adversaires du club yverdonnois de ne pas trop se fier à la composition d’équipe de ce dimanche. Pourquoi? Pour la simple et bonne raison que tous les « Suisses » étaient là, mais que les « Bosniens » ne sont pas encore arrivés. Depuis cet hiver, Bosna a en effet décidé de recruter au pays, du côté de Tuzla, et cela a fait une grosse différence au printemps. Les trois joueurs concernés sont repartis pendant l’été, n’ayant pas de titre de séjour permanent, mais ils vont tout bientôt revenir pour trois mois, accompagnés de deux autres. Et comme Bosna a encore récupéré deux joueurs du côté de Lyon, dont l’un, Haris Muharem que l’on nous annonce très fort, il y a beaucoup à parier que Bosna sera très compétitif dans les semaines à venir.

Fatmir Skrijelj, un joueur à suivre

Surtout, disons-le aussi clairement, que l’équipe de ce dimanche a déjà fière allure, avec un joueur à surveiller de plus en plus près: Fatmir Skrijelj. Ce jeune homme avait un défaut: un peu trop d’impulsivité. Mais il est gentiment en train de progresser de ce point de vue et pour le reste, il a tout. Il fait mal dans les duels, il relance bien et il voit bien le jeu. En gros, tout ce que l’on demande à un défenseur central. Aussi longtemps qu’il arrivera à canaliser son tempérament, et il est sur la bonne voie, il se donnera les moyens de progresser. Une chose est sûre: on va continuer à le suivre de près, tout comme ce très intéressant FC Bosna Yverdon.

 

Fc Bosnia Yverdon vs Fc Champvent 1-3

Toutes les images du match en cliquant sur ce lien

Categories: 2e ligue

Ecrire un commentaire

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*